Diputación Foral de Guipúzcoa
Gipuzkoakultura
11 août 2020

La Marine de Guerre Auxiliaire d'Euzkadi
(1936-39)

Biographies de La Marina Auxiliar de Guerra de Euzkadi

RAFAEL MENCHACA UGALDE (Plencia, 1911-2002)

Rafael Menchaca Ugalde (Plencia, 1911-2002) Il était capitaine de la Marine Marchande et affilié au Parti Communiste d'Euskadi et au syndicat UGT. Lors du déclenchement de la Guerre Civile, il commandait le navire de pêche Lina de la Flotte de Pasajes. En octobre il embarqua sur le chalutier armé Vendaval en tant que 1er officier et passa en décembre sur le Bizkaya avec la même catégorie. Il fit toute la campagne sur ce navire jusqu'en juin 1937, et participa aux arraisonnements du Pluto et du Palos, à la libération du Yorkbrook, à Machichaco, le bombardement de Bermeo... En juin il s'embarqua sur le destructeur Císcar en tant qu'officier de déroute et y resta jusqu'à ce qu'il coule à Gijon (20-10-37). Il fut évacué vers la France et revint dans la zone républicaine, où il fut nommé 2ème commandant du destructeur Almirante Antequera avec le grade de capitaine de corvette. C'est avec ce navire qu'il fit avec d'autres couler le croiseur ennemi Baleares (6-3-38). Il fut ensuite nommé 2ème commandant du José Luis Díez, avec lequel il participa aux combats de Gibraltar (27-8 et 30-12-38). Il fut promu au grade de capitaine de frégate et affecté au croiseur insigne Miguel de Cervantes en tant que 2ème commandant, et entra à Bizerta avec le reste de la Flotte Républicaine (7-3-39). Il s'exila en URSS et entra dans l'Académie Militaire Frunze à Moscou puis à Tashkent, où il se chargea de travaux de formation. En 1946 il partit vers la Yougoslavie au sein de l'état Majeur de la Défense des Côtes. En 1948 il passa en Tchécoslovaquie pour envoyer un remorqueur basé à Bratislava. Vers 1950 il passa en France pour réaliser des activités clandestines jusqu'à son retour à Prague en 1958. Il revint en Espagne un an plus tard. Il fut arrêté en 1962, condamné à la prison pour rébellion militaire puis gracié. Il mourut à Santurce.

Retour à la liste des biographies